Vision

Faire du multilinguisme de notre société un levier pour favoriser l’égalité des chances et lutter contre les discriminations

Constat

Notre action part de 3 constats :
• En France, un enfant sur quatre grandit avec une autre langue que le français (donnée INSEE-INED 2008). Or, la recherche souligne depuis plusieurs décennies que le plurilinguisme est une chance.
• Les élèves issus de l’immigration font part d’une plus forte motivation à l’idée de réussir que les autres élèves (OCDE (2018)
• Pourtant, les langues des enfants ne sont pas prises en compte en contexte éducatif, et les inégalités entre population issue de l’immigration et population native semblent se répéter tout au long des parcours scolaire et professionnel – des résultats en classe de CP à l’intégration professionnelle (Vers Le Haut, 2021).

Approche

Pour répondre à ce constat, Dulala choisit d’accompagner les acteurs et actrices des champs éducatif, culturel, social ou de la santé dans la mise en place de projets ouverts sur les langues.
L’association propose 3 types d’activités principales :
Production de ressources pédagogiques et informatives : pour accompagner les acteurs et actrices éducatives à faire des langues en présence une ressource partagée
Animation de formations, colloques, groupes de discussion… : pour sensibiliser et former les professionnel.le.s aux enjeux de l’éducation multilingue pour les structures éducatives du 21ème siècle.
Animation d’ateliers : pour donner le goût des langues à tous les enfants et accompagner le bilinguisme des enfants grandissant au quotidien avec une autre langue que le français.
Véritable laboratoire, Dulala s’appuie sur des réseaux de chercheur·se·s et de professionnel·le·s ainsi que sur les enfants et leurs familles pour concevoir des pratiques et des ressources testées sur le terrain.

Comité consultatif

L’association s’appuie sur un comité consultatif (liste des membres ci-dessous) composé de linguistes, pédagogues, ethnologues, designers et de spécialistes de l’éducation ayant une expérience sur le terrain.
L’association fait appel régulièrement à un réseau d’experts, prestataires et bénévoles, dans le cadre de ses missions. Si comme nous, vous désirez vous engager dans un projet visant la diversité linguistique et culturelle; mettre bénévolement à disposition vos compétences; participer aux comités, administration, communication, organisation d’événements
Alors, n’hésitez pas à nous contacter!
pour l’académie de Paris

J’utilise vos ressources, j’apprécie votre travail, je vous soutiens !

Pour continuer à proposer des ressources en accès libre, Dulala a besoin de vous!
Soutenez l’association en faisant un don

Les membres du comité

Maryse Adam-Maillet

Inspectrice d’académie-inspectrice pédagogique régionale, et responsable d’un Casnav
Maryse Adam-Maillet est agrégée de lettres après des études en sciences humaines. Elle a exercé une vingtaine d’année comme professeure devant des publics variés, de l’enseignement secondaire et supérieur puis ensuite comme inspectrice d’académie-inspectrice pédagogique régionale de lettres. Responsable du CASNAV de l’académie de Besançon de 2008 à 2020, elle s’intéresse aux questions de didactique plurilingue et de politique linguistique.

Ruedi Baur

Designer franco-suisse né à Paris.
Depuis les années 1980, Ruedi Baur pense son activité de designer dans le contexte de l’espace public. Il intervient sur des problématiques liées à l’identification, au plurilinguisme, à la scénographie et plus largement à la représentation d’institutions, d’espaces urbains et de territoires politiques. Il a aussi conçu l’identité visuelle et la signalétique du Centre Pompidou, de la Cité internationale de Lyon, du Parc de Chambord. Pour Dulala il a conçu l’identité visuelle en lien avec Marco Maione. Ruedi Baur a publié de nombreux ouvrages dont Art contemporain (1988), Ruedi Baur, Intégral Concept (1994), Expo.02 : la signalétique (2002), Cinémathèque française (2006), Design in question (2012).

Marisa Cavalli

Consultante pour le Centre européen des langues vivantes du Conseil de l’Europe
Enseignante de français, puis enseignante chargée de recherche auprès de l’IRRSAE et enfin de l’ex IRRE (Institut Régional de Recherche Éducative) du Val d’Aoste, elle est actuellement consultante pour le Centre européen des langues vivantes du Conseil de l’Europe et membre de plusieurs associations qui œuvrent dans le domaine du bilinguisme et du plurilinguisme. Elle est l’auteure de nombreuses publications.

Yvanne Chenouf

Enseignante, ancienne chercheuse à l’Institut national de recherche pédagogique (INRP)
Institutrice (notamment en quartier expérimental pendant 10 ans), Yvanne Chenouf a travaillé durant vingt ans à l’Institut national de la recherche pédagogique sur les questions de lecture et d’écriture. Ex-Chargée de mission à l’Inspection académique de la Seine-Saint-Denis, ancienne professeure d’ESPE, elle est également membre de l’Association Française pour la Lecture, rédactrice des Actes de Lecture et Secrétaire générale de Dulala.

Audrey Dessertine

Directrice de l’association ethnoArt
Audrey Dessertine est diplômée d’un master 2 en anthropologie sociale et culturelle, elle s’est passionnée d’une pratique dansée, le Sabar sénégalais, objet d’étude riche pour étudier à la fois les questions de transmission et les représentations du féminin et du masculin. Rapidement, elle a souhaité partager ses connaissances avec des publics non-initiés et ce souhait a pu se réaliser en rencontrant ethnoArt en 2012. Aujourd’hui, elle est directrice de l’association et anime de nombreuses sessions de formation à destination des professionnel.le.s.

Bien Dobui

Maîtresse de conférence à l’université de Picardie Jules Verne à l’INSPE de Beauvais
Linguiste travaillant sur des langues rares ou en danger en situation de migration, Bien Dobui forme aussi des professeurs des écoles en didactique d’anglais par une approche plurilingue. Ses travaux de recherche et de terrain ont abouti à une grammaire de l’amuzgo, langue du Mexique et du Queens à New York et à des recherches dialectales des langues sœurs. En tant que vietnamo-américaine, elle s’intéresse aussi à la place des langues minorisées en France, son pays d’adoption.

Christine Hélot

Présidente de Dulala, professeure émérite, Université de Strasbourg
Christine Hélot est sociolinguiste, spécialiste des questions de bi et plurilinguisme en contexte familial et éducatif. Formatrice d’enseignants en Irlande puis en France et dans des nombreux autres pays, elle a publié une dizaine d’ouvrages en anglais et français dont en 2007 “Du bilinguisme en famille au plurilinguisme à l’école”, (L’Harmattan), et en 2016 “L’Education bilingue en France : Politiques linguistiques, modèles, pratiques” (Lambert Lucas).

Michel Launey

Professeur émérite à l’université de Paris VII
Directeur du Centre d’étude des langues indigènes d’Amérique. Spécialiste de l’outre-mer français, Michel Launey a beaucoup travaillé en Guyane où il a découvert les questions du plurilinguisme à l’école.

Marie-Paule Lory

Professeure adjointe au département de Language Studies à l’Université de Toronto Mississauga au Canada, elle est aussi membre du Centre de recherches en éducation franco-ontarienne (CREFO)
Ses principaux intérêts de recherche portent sur les représentations sociales sur les langues en contexte scolaire. Elle possède une vaste expérience dans la formation des enseignant.e.s sur les pratiques pédagogiques plurilingues dans les provinces canadiennes du Québec et de l’Ontario. Elle fait également partie de plusieurs projets de recherche novateurs qui soutiennent le développement d’une langue par le biais de l’expression créative. Depuis 2017, elle est présidente de l’association internationale EDILIC (Éducation et DIversité LInguistique et Culturelle).

 

Sandrine Mini

Directrice des éditions Syros
Biographie à venir

Isabelle Nocus

Maître de Conférences en psychologie du développement à l’Université de Nantes
Spécialisée dans le développement bi et plurilingue – impact des enseignements plurilingues sur les compétences des enfants (dimensions cognitives et conatives). Isabelle Nocus est une une chercheuse avec beaucoup d’expérience du terrain notamment dans les dispositifs plurilingues de l’outre-mer français.

Maud Serusclat-Natale

Professeure de lettres, de FLE/FLES et de théâtre
Co-coordinatrice du CASNAV de l’académie de Besançon, elle est missionnée par la délégation académique à l’action culturelle (DAAC) auprès de la scène nationale de Montbéliard « MA ». Depuis 2 ans, elle travaille à « MA » sur le corpus recueilli lors du projet artistique Parlemonde dans le cadre d’un doctorat en sciences du langage intitulé « Expériences de création artistique et développement des compétences langagières des élèves allophones : détour ou recours ? » dirigé par le professeur Nathalie Auger à l’université Paul Valéry Montpellier III.

Derniers rapports d’activité