Les membres du comité scientifique 

L’association s’appuie sur un comité scientifique (liste des membres ci-dessous) composé de linguistes, pédagogues, ethnologues, designers et de spécialistes de l’éducation ayant une expérience sur le terrain.
L’association fait appel régulièrement à un réseau d’experts, prestataires et bénévoles, dans le cadre de ses missions. Si comme nous, vous désirez vous engager dans un projet visant la diversité linguistique et culturelle ; mettre bénévolement à disposition vos compétences; participer aux comités, administration, communication, organisation d’événements, n’hésitez pas à nous contacter !

Daniel COSTE

Linguiste, professeur émérite
Daniel Coste est un linguiste et didacticien français, professeur des universités émérite (sciences du langage et didactique des langues) qui a notamment été en poste à l’École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud, directeur du CREDIF (Centre de recherches et d’études pour la diffusion du français), et à l’Université de Genève. Il est également expert auprès du Conseil de l’Europe.

Maryse ADAM-MAILLET

Inspectrice d’académie-inspectrice pédagogique régionale, et responsable d’un Casnav
Maryse Adam-Maillet est agrégée de lettres après des études en sciences humaines. Elle a exercé une vingtaine d’année comme professeure devant des publics variés, de l’enseignement secondaire et supérieur puis ensuite comme inspectrice d’académie-inspectrice pédagogique régionale de lettres. Responsable du CASNAV de l’académie de Besançon de 2008 à 2020, elle s’intéresse aux questions de didactique plurilingue et de politique linguistique.

Ruedi BAUR

Designer franco-suisse né à Paris
Depuis les années 1980, Ruedi Baur pense son activité de designer dans le contexte de l’espace public. Il intervient sur des problématiques liées à l’identification, au plurilinguisme, à la scénographie et plus largement à la représentation d’institutions, d’espaces urbains et de territoires politiques. Il a aussi conçu l’identité visuelle et la signalétique du Centre Pompidou, de la Cité internationale de Lyon, du Parc de Chambord. Pour Dulala il a conçu l’identité visuelle en lien avec Marco Maione. Ruedi Baur a publié de nombreux ouvrages dont Art contemporain (1988), Ruedi Baur, Intégral Concept (1994), Expo.02 : la signalétique (2002), Cinémathèque française (2006), Design in question (2012).

Xavier APARICIO

Directeur adjoint  à la recherche de l’INSPE de Créteil. Maître de Conférences
Habilité à diriger des Recherches en Psychologie cognitive, il développe des actions de recherche portant sur l’apprentissage de la lecture en langue seconde au sein du laboratoire CHArt (Cognitions Humaine et Artificielle). Directeur Adjoint à la Recherche et à l’Internationalisation de l’Inspé de l’académie de Créteil, il intervient dans la formation initiale et continue des enseignants du premier et du second degré.

Marisa CAVALLI

Consultante pour le Centre européen des langues vivantes du Conseil de l’Europe
Enseignante de français, puis enseignante chargée de recherche auprès de l’IRRSAE et enfin de l’ex IRRE (Institut Régional de Recherche Éducative) du Val d’Aoste, elle est actuellement consultante pour le Centre européen des langues vivantes du Conseil de l’Europe et membre de plusieurs associations qui œuvrent dans le domaine du bilinguisme et du plurilinguisme. Elle est l’auteure de nombreuses publications.

Eve LELEU-GALLAND

Docteure en Sciences Humaines
Eve Leleu-Galland est docteure en Sciences Humaines. Inspectrice honoraire de l’éducation chargée de la Mission maternelle à Paris, Eve Leleu-Galland est également experte internationale de scolarisation de la Petite Enfance. Elle est auteure de nombreux ouvrages de pédagogie.

Audrey DESSERTINE

Directrice de l’association ethnoArt
Audrey Dessertine est diplômée d’un master 2 en anthropologie sociale et culturelle, elle s’est passionnée d’une pratique dansée, le Sabar sénégalais, objet d’étude riche pour étudier à la fois les questions de transmission et les représentations du féminin et du masculin. Rapidement, elle a souhaité partager ses connaissances avec des publics non-initiés et ce souhait a pu se réaliser en rencontrant ethnoArt en 2012. Aujourd’hui, elle est directrice de l’association et anime de nombreuses sessions de formation à destination des professionnel.le.s.

Bien DOBUI

Maîtresse de conférence à l’université de Picardie Jules Verne à l’INSPE de Beauvais
Linguiste travaillant sur des langues rares ou en danger en situation de migration, Bien Dobui forme aussi des professeurs des écoles en didactique d’anglais par une approche plurilingue. Ses travaux de recherche et de terrain ont abouti à une grammaire de l’amuzgo, langue du Mexique et du Queens à New York et à des recherches dialectales des langues sœurs. En tant que vietnamo-américaine, elle s’intéresse aussi à la place des langues minorisées en France, son pays d’adoption.

Christine HÉLOT

Présidente de Dulala, professeure émérite, Université de Strasbourg
Christine Hélot est sociolinguiste, spécialiste des questions de bi et plurilinguisme en contexte familial et éducatif. Formatrice d’enseignants en Irlande puis en France et dans des nombreux autres pays, elle a publié une dizaine d’ouvrages en anglais et français dont en 2007 “Du bilinguisme en famille au plurilinguisme à l’école”, (L’Harmattan), et en 2016 “L’Education bilingue en France : Politiques linguistiques, modèles, pratiques” (Lambert Lucas).

Michel LAUNEY

Professeur émérite à l’université de Paris VII
Directeur du Centre d’étude des langues indigènes d’Amérique. Spécialiste de l’outre-mer français, Michel Launey a beaucoup travaillé en Guyane où il a découvert les questions du plurilinguisme à l’école.

Delphine LEROY

Maitresse de conférences en sciences de l’éducation (laboratoire experice, université Paris 8). Affiliée à l’institut Convergences Migrations
Delphine Leroy est anthropologue et s’intéresse particulièrement aux apprentissages en transculturalités. C’est à partir de récits de vie de personnes impliquées dans la migration que les pratiques scripturales et leurs modalités d’accès (les langues) sont mises en lumière. Elle co-dirige la collection Singulières migrations aux PUV et est membre fondatrice de la revue Polygraphes, approches métissées des actes graphiques à FMSH. Son dernier ouvrage : 2019, Écritures et/en migrations. Expériences, tensions, transformations, éditions Petra.

Marie-Paule LORY

Professeure adjointe au département de Language Studies à l’Université de Toronto Mississauga au Canada, elle est aussi membre du Centre de recherches en éducation franco-ontarienne (CREFO)
Ses principaux intérêts de recherche portent sur les représentations sociales sur les langues en contexte scolaire. Elle possède une vaste expérience dans la formation des enseignant.e.s sur les pratiques pédagogiques plurilingues dans les provinces canadiennes du Québec et de l’Ontario. Elle fait également partie de plusieurs projets de recherche novateurs qui soutiennent le développement d’une langue par le biais de l’expression créative. Depuis 2017, elle est présidente de l’association internationale EDILIC (Éducation et DIversité LInguistique et Culturelle).

Corinne MENCÉ-CASTER

Professeure des universités en linguistique hispanique à Paris IV-Sorbonne
Ancienne présidente de l’Université des Antilles et de la Guyane, Corinne Mencé-Caster est aujourd’hui professeure des universités en linguistique hispanique à Paris IV-Sorbonne. Elle est également responsable du Master Recherche de langues et cultures étrangères et régionales, et est l’auteure de plusieurs romans.

Sandrine MINI

Directrice des éditions Syros et de l’Agrume
Après des études de Lettres à la Sorbonne nouvelle (Maîtrise en littérature de jeunesse) et un DESS édition (Villetaneuse), Sandrine Mini a travaillé aux éditions Albin Michel, Mango, puis a lancé le département jeunesse des éditions Autrement qu’elle a dirigé pendant cinq ans. Elle a repris la direction de Syros en mai 2005. Depuis juillet 2019, elle assure également la direction des éditions L’Agrume qui ont rejoint le pôle Univers jeunesse Nathan, aux côtés de Syros.

Isabelle NOCUS

Maître de Conférences en psychologie du développement à l’Université de Nantes
Spécialisée dans le développement bi et plurilingue – impact des enseignements plurilingues sur les compétences des enfants (dimensions cognitives et conatives). Isabelle Nocus est une une chercheuse avec beaucoup d’expérience du terrain notamment dans les dispositifs plurilingues de l’outre-mer français.

Maud SERUSCLAT-NATALE

Professeure de lettres, de FLE/FLES et de théâtre
Co-coordinatrice du CASNAV de l’académie de Besançon, elle est missionnée par la délégation académique à l’action culturelle (DAAC) auprès de la scène nationale de Montbéliard « MA ». Depuis 2 ans, elle travaille à « MA » sur le corpus recueilli lors du projet artistique Parlemonde dans le cadre d’un doctorat en sciences du langage intitulé « Expériences de création artistique et développement des compétences langagières des élèves allophones : détour ou recours ? » dirigé par le professeur Nathalie Auger à l’université Paul Valéry Montpellier III.

Jeanne Ashbé

Autrice-illustratrice
Diplômée de l’Université de Louvain en tant que psychologue et logopède, Jeanne Ashbé, autodidacte, est l’auteure et l’illustratrice de près de 65 albums, principalement à l’intention des très jeunes enfants. Elle met en scène leur quotidien, adoptant un angle de prise de vue très proche du ressenti des tout-petits. Une partie de son travail propose aussi une approche poétique, plus graphique et plus ludique, des émotions qui émaillent la vie des bébés. Elle a obtenu de nombreux prix en Europe, en Asie et aux Etats-Unis et ses livres sont traduits dans une douzaine de langues.

Marie-Caroline Saglio-Yatzimirsky

Anthropologue et psychologue clinicienne française
Professeure des Universités en anthropologie à l’Inalco, chercheure au laboratoire Cessma, psychologue clinicienne au Centre régional de psychotraumatisme Paris Nord (Hôpital Avicenne, Bobigny), directrice de l’Institut Convergences Migrations, Marie Caroline Saglio-Yatzimirsky travaille sur les questions migratoires et sur l’exclusion sociale en Inde, au Brésil et en France.